Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 15:50











Domaine du Grand Hazier
Photo extraite de Google image


Chapelle du Front de Mer
Photo extraite de Google images




CALBANONS DE BEL AIR
Photo extraite de Google images




VOICI MES PHOTOS
......

























PHARE DE BEL AIR DE SAINTE-SUZANNE









DE TOUS VOS COMMENTAIRES...........




Repost 0
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 18:14

 


 

Super, nous sommes en repos en ce 14 juillet, on décide donc d'organiser notre rituel pique-nique annuel sur le lieu choisi du feu d'artifice, pour cette fois-ci nous irons à : Saint-Paul !

Nous décidons de quitter notre chez-nous pour prendre la direction de Saint-Paul mais nous décidons d'emprunter les routes des plaines, pour rejoindre la route des tamarins jusqu'à Saint-Paul et vous allez constatez la diversité des paysages et de climat que nous offrent cette île décidément merveilleuse.


Nous partons donc de sainte-Suzanne en passant par Saint-André,Saint Benoit, direction la plaine des palmistes, puis le tampon, Saint-Pierre, Saint-Louis puis on entre sur la route des Tamarins pour aller jusqu'à Saint-Paul...

Nous quittons Sainte-Suzanne a 24°C, nous atteignons la plaine des Palmistes, au fur et à mesure de notre ascension, les nuages sont posés sur la montagne et l'expression : "la tête dans les nuages" prend tout son sens.....

 

La température avoisine les 17°C....

Puis nous arrivons sur le Tampon et, là, nous avons la tête un peu moins ennuagée....

 

 

La température avoisine les 19°C....

Nous sommes arrivés à l'Etang-salé pour emprunter la route des Tamarins pour sortir à St Paul :

 

 

La température augmentera petit à petit pour atteindre 30°C à notre arrivée à Saint-Paul....



 


La rade de Saint-Paul a naturellement assisté à l'arrivée des premiers bateaux sur l'Ile Bourbon. Lorsque le peuplement fut décidé, c'est là qu'arrivèrent les premiers colons. En 1663, Louis Payen débarqua avec 10 Malgaches. Le premier enfant à naitre sur l'ile fut Anne Mouse, petite Malgache, ancêtre de la majorité des Réunionnais. Saint-Paul était alors la première capitale, première commune, elle perdit ce statut de chef-lieu au profit de Saint-Denis. Elle a connu ses heures de gloire avec la canne, le café et le géranium.Aujourd'hui, le tourisme est sa première activité. Elle possède tous les avantages touristiques : mer, montagne. 87 712 habitants (1999). Elle possède le titre officiel de «Station Balnéaire», un territoire qui s'étend sur 20 km de lagune et de sable blanc d'origine corallienne. De nombreuses activités nautiques se concentrent dans le port de plaisance, nouvellement réaménagé.

Après nous être installés sur la plage près du débarcadère duquel fut tiré le feu d'artifice, nous avons fait notre pique-nique comme de nombreuses familles réunionnaises installées non loin de nous, nous avons mangé devant un super coucher de soleil (voir l'article suivant "Pause à St Paul").

 

 

 

 



Puis à 20H, sur un ciel noir de nuit et très étoilé, nous avons admiré le spectacles des artificiers, 30 minutes de pétarades en couleurs sous les encouragements (hurlements, sifflements, applaudissements) des spectateurs ravis du spectacle qu'il leur était offert. Nous nous sommes pris au jeu de leur enthousiasme y mêlant nos cris et applaudissements et je vous jure que c'était un pur bonheur de se lâcher et cette féérie haute en couleurs en valait vraiment le coup.

 

Vous ne m'en voudrez pas j'ai profité du spectacle sans mon appareil photo.... Alors, Fanélie vous a dessiné les feux d'artifices et voici le résultat :

 

 

    Pas mal hein ??

et vous : vos impressions ?

 

La vidéo "Pause à St Paul" (coucher de soleil) sera visible

demain ou après-demain......

Repost 0
4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 13:40

 

 

Hier, samedi 3 juillet 2009, direction l'Etang Salé, histoire d'emprunter la Route des Tamarins et de découvrir la plage de sable noir et d'y faire un pique-nique ; voici un petit historique et mes photos...


L'Etang-Salé tient son nom d'un étang, aujourd'hui asséché, à sa place aujourd'hui, on y trouve un beau lac artificiel. Les habitants de la commune de l'Étang-Salé sont des "Etang-Saléens, Etang-Saléennes" . Principalement résidentiel, l'Etang Salé est de plus en plus apprécié des touristes. Cette commune a l'originalité d'avoir une grande plage de sable noir (d'origine volcanique) qui s'étend sur plus de 1500m, elle possède un petit port de pêche.

C'est en 1719 que les frères Louis et Étienne Cadet s'installent à l'Étang-Salé (resté inhabité jusqu’en 1719. Entre 1719 et 1722, les premières concessions « étang-saléennes » furent délivrées aux frères Louis et Étienne Cadet ainsi qu'à Joseph Rivière au lieu-dit Ravine Sèche.) . Elle devient commune en 1894, à la fin du XIXe siècle, la colonie fait planter plus d'un million de filaos, provoquant ainsi le début du peuplement de la bordure du littoral.

Entre les Avirons au Nord-ouest, et Saint-Louis au Sud. 11 755 habitants, une superficie de 30 865 hectares. La commune se partage entre trois zones : La station balnéaire, le centre ville et les hameaux des hauts.

 

 

                                              

 

 

 

 

 

 

 

                                     

 

 

 

 

 

                                         

 

 

 

 

 

                                      

 

 

 

                  

 



Alors vos impressions  ?


 

Repost 0
27 avril 2009 1 27 /04 /avril /2009 14:53

Salazie, une randonnée pratiquée en famille : rien que du Bonheur !

Avant de vous laisser visionner mon petit reportage photos voici quelques explications sur ce site :

Salazie se situe au centre de l'île, dans le cirque du même nom.

Deux définitions différentes sont données pour l'étymologie de «Salazie» :

  1. Ce nom serait tiré des «salazes» (nommant les 3 rochers plantés entre les cirques de Cilaos, Mafate) et du malgache «salazhon» signifiant : trépied pour marmite».

  2. Ce nom pourrait être aussi tiré de «Saolozy», nom donné par la fille de Nicole Robinet de la Serve (Né à Sainte-Suzanne le 10 avril 1791, Jean-Pierre François Nicole de La Serve refuse en 1810 de prêter allégeance aux Anglais qui viennent de conquérir Bourbon),ce nom signifierait : «Bon campement».

Ceci étant dit le nom de Salazie fut attribué officiellement en 1835.

Ce qu'il faut savoir c'est que le cirque de Salazie servit de refuge, au XVIIème siècle, (comme Cilaos et Mafate), aux esclaves Noirs Marrons fuyant les propriétés pour lesquelles ils travaillaient. D'ailleurs ces esclaves marrons sont les «découvreurs» des différents cirques de l'île. Certains lieudits, rochers, plateaux portent leurs noms : piton d'Anchaing, plateau Sisahaye, le site dans lequel nous avons effectué notre randonnée s'appelle le Bélouve (nom d'origine malgache : «Bé» signifiant «grand»).

Ce cirque est un refuge idéal pour les parias ou les esclaves assoiffés de liberté.

Au début du XVIIIème siècle, la Réunion accueille de nouveaux colons dont certains fuient la Révolution et toutes les crises qui s'en suivent en métropole. Certains d'entre eux émigrent vers les hauts de l'île où ils vécurent de la chasse, de la pêche, de la cueillette, leur vie était la même que celle des Noirs marrons.

Les familles installées dans le cirque de Salazie vivaient en autarcie, grace à toutes les ressources que leur offrait le sol. Se cultive alors café, tabac, vanille, brèdes...

photo extraîte de www.aujardin.org

C'est le chouchou ou chayotte (importé du mexique par Sully Brunet en 1840) qui fait encore la renommée du cirque de nos jours.

 

Voici maintenant la vidéo photos de notre randonnée dans ce fabuleux site :


 

Repost 0

Présentation

Recherche