Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:35












Cliquez ma généalogie




                                             




















Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 15:14

Il y a les "Cafres" originaires du sud-est de l'Afrique et qui ont donné leur nom à la plaine du même nom. Les Chinois, les Malgaches, les "Zarabes " qui sont en fait des indiens musulmans, comme les Malabars (ou Malbars) qui eux sont Tamouls, originaires de la cote des Malabars au sud-est du sous continent indien. Il y a aussi les Européens, venant de Bretagne ou d'ailleurs, les "ti blan" ou "ti rou " si la couleur de leurs cheveux permet cette expression. Venus plus récemment, il y a des Comoriens et puis aussi des pieds noirs.
Si on compte les touristes Allemands et les autres, c'est la planète entière qu'on voit concentrée sur cette île.






L'histoire des religions se confond avec l'histoire des immigrants de l'île. Les français sont arrivés avec le catholicisme et ont fait venir des esclaves d'Afrique noire animiste. L'église d'alors a autorisé l'esclavagisme à condition que l'on baptise les esclaves. Ces derniers se sont donc retrouvés chrétiens. Puis sont arrivés les indiens et les chinois, avec eux le tao, l'hindouisme, le boudisme et l'islam. Toutes ces religions se cotoient, se mélangent et il n'y a pas d'intégrisme.

MOSQUEE A ST DENIS


TEMPLE HINDOU A ST ANDRE


TEMPLE CHINOIS A ST DENIS


EGLISE A STE ROSE

 

 

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 15:07

Les premiers colons français sont installés sur l'île vers 1665. Ils sont accompagnés d'une main-d'œuvre malgache qui a le statut de «serviteurs».

Les premières cultures de café, puis des épices requiéraient de la main d'œuvre. La Compagnie des Indes avait le monopole de tout commerce entre la France et l'Océan Indien. La traite des esclaves faisait parti de ce monopole et au fur et à mesure du peuplement de l'île, le commerce des êtres humains se developpa. Les esclaves vendus à la Réunion était originaires de l'ouest de l'Afrique, de Madagascar et du sud de l'Inde.



En 1725 la traite des esclaves devient libre moyennant le paiement d'un droit. Dès lors, le commerce des esclaves va donc se développer encore plus. En 1768 on recence à l'île Bourbon 45.000 esclaves et 26.284 habitants.

Jusqu'à la révolution, la traite continue et des dixaines de milliers d'esclaves arrivent ainsi sur l'île. Le «code noir» est sensé régenter la traite et l'entretien des esclaves. Les esclaves ont des conditions de vie différentes d'une exploitation à l'autre. Quelques uns s'enfuient et deviennent esclaves « marrons ».


En 1810, les britanniques mettent la main sur la Réunion et interdisent la traite. Les français récupèrent l'île en 1815 mais un traité signé en 1816 interdit aussi la traite des esclaves en France aussi. Malgré cela, la traite continue de manière clandestine.

 

A la révolution, le gouvernement de la France tente d'abolir l'esclavage mais l'Assemblée Coloniale refuse de l'appliquer. Il faudra attendre 1848 pour que officiellement, la Réunion mette fin à cette pratique inhumaine.

 

 

 

Repost 0
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 14:48

Dina Morgabim (1153) : Le géographe arabe Al Sharif el-Edrissi la baptisa Dina Morgabim, l'île de l'ouest ; Maurice pris le nom de Dina Arobi (Ile abandonnée) ;Rodrigues celui de Dina Mozare (Ile de l'est).

Santa Apolonia(1507) : Tristan de Cunha aperçoit l'île lors d'un voyage aux Indes et la nomme Santa Apolonia du nom de la sainte du jour (le 9 février). Ce sont aussi les portugais qui donnent le nom de Mascareignes à l'archipel, en hommage à Pedro Mascarenha qui avait débarqué à Maurice en 1505.

Pearl Island au XVII siècle : Castleton, navigateur anglais, qui avait abordé l'île, lui donne le nom de son bateau Pearl Island

England forest (1613) : Blackwell, un forban britanique y fait escale et rebaptise l'île England forest à cause de la luxuriance de sa végétation qui lui rappelle son pays.

Île Mascarin (1638) : Les français, basés à Madagascar, prennent possession de l'île Mascarin au nom de leur roi mais ils ne l'occupent pas.

Île Bourbon (1649) : Eugène de Flacourt, gouverneur français à Madagascar, débute la colonisation de l'île. Celle ci est rebaptisée île Bourbon du nom de la dynastie régnante.

Île de la Réunion (1793) : Sous la révolution l'île devient île de la Réunion en hommage à la réunion des Marseillais et des gardes nationnaux lors de l'attaque des Tuileries.

Île Bonaparte (1806) : Le Général Decaen, en poste à l'île de France (Maurice), donne à la Réunion le nom d'île Bonaparte.

Isle of Bourbon (1810) : Les anglais arrivent sur l'île et la rebaptisent de son ancien nom de Bourbon. L'île Bourbon sera rétrocédée aux français en 1815 par le traité de Paris.

Île de la Réunion (1848) : La Seconde République met un terme définitif à la monarchie en France. L'île reprends son nom révolutionnaire, Réunion. Mais surtout, elle va enfin appliquer l'abolition de l'esclavage.

Département de la Réunion (1946) : La Réunion devient un département d'Outre-Mer (DOM).

 

Repost 0

Présentation

Recherche