Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 16:03

 

 

 

A l'origine, de très nombreuses espèces d'oiseaux peuplaient notre Ile ; parmi elles : des perroquets, des dodos (espèce éteinte aujourd'hui)... L'arrivée de l'homme(il y a 350 ans) a considérablement appauvri ce monde aérien. La plupart des oiseaux existant, aujourd'hui, sont de petite taille, se nourrissent d'insectes et de fruits. Mais certains sont uniques et propre à l'ile.


LE TEC-TEC (TARIET DE LA REUNION)


Petit oiseau non farouche à l'égard des randonneurs. Il vit à la lisière des forêts humides d'altitude de 300 jusqu'à 2000 mètres ou le long des sentiers. Il se nourrit essentiellement d'insectes. C'est un oiseau très vif et très curieux et il s'approche facilement des promeneurs sans aucune crainte. Le Tec-Tec pond ses œufs dans un nid construit de mousse, tiges et crins. La ponte a lieu de septembre à janvier (l'été) au pied d'un arbre ou près du sol dans un tronc.

 

 

Ces deux photos sont extraites de Google images

 



LE ZOISEAU LA VIERGE


Ce petit oiseau ne se nourrit que d'insectes. C'est un très bel oiseau, le mâle est plus coloré que la femelle. Il ne vit que dans les endroits boisés, denses de basse et moyenne altitude. Son chant est très mélodieux. Il pond ses œufs, comme le Tec-Tec, dans un nid de mousse, tiges et crins, de septembre à décembre, à faible hauteur. Il vit dans les forêts humides denses de basse et moyenne altitude (du niveau de la mer à 2000 mètres).

 

 

Ces deux photos sont extraites de Google images

 

LE PAILLE EN QUEUE


Cet oiseau est l'emblème de l'île, on trouve souvent sa silhouette érigée sur les murs des cases créoles ou sur les fers forgés des balcons ou portails. D'un blanc pur avec des traits noirs, il possède une très longue queue composée de deux plumes très fines ressemblant à deux pailles blanches formant une traine derrière l'oiseau en vol, il a un bec jaune. C'est un oiseau marin, on le trouve le long des falaises réunionnaises ou le long des ravines. Il se nourrit de petits poissons de mer. Il niche dans les trous des falaises ou au fond des ravines. Il ne pond qu'un seul œuf (d'octobre à décembre). On peut l'observer le long des côtes réunionnaises (sur la route en corniche entre St Denis et la Possession mais aussi dans le Sud Sauvage). Dans le ciel, au dessus de chez nous, lorsque le ciel est bleu, on peut les voir tournoyer

 

 

 

Ces photos sont extraites de Google images

 

 

 

" j'adore cet oiseau "



LE ZOIZEAU VERT A LUNETTE


On le rencontre dans les forêt de moyenne altitude (500 à 2500 mètres), attiré par la couleur jaune des fleurs. La couleur de son plumage est vert olive sur le dos passant au jaune sur le croupion, gris sur le ventre, noir sur le tête. Le mâle et la femelle sont identiques. Petit oiseau vif et mobile, il consomme des insectes (selon la saison) mais aussi du nectar et fouille tous les étages des arbres pour se nourrir. Son chant, c'est un sifflement bref. Il niche sur une branche de juillet à janvier. Il pond 2 à 3 œufs dans son nid qu'il confectionne avec de la mousse, du duvet et des brindilles.

 

Cette photo est extraite de Google images





LE ZOISEAU BLANC OU BEC FIN


C'est le deuxième oiseau à lunettes de la Réunion. Il ressemble à une petite boule de plume gris claire, cendré, brun, blanc et roux, mais sa couleur peut être différente suivant l'endroit où on le rencontre. Il est très vif, pas craintif du tout des randonneurs et se déplace en groupe. Il se nourrit d'insectes et de fruits. Il chante le soir en s'immobilisant en haut d'une branche. Il niche dans une coupe de fibres végétales d'août à janvier. Il pond de 2 à 4 œufs (bleus pâles). On le trouve partout dans l'île, là où il y a des arbres, jusqu'à 2700 mètres d'altitude.

 

Cette photo est extraite de Google images

 



LE MERLE OU BULBUL


On le trouve dans les forêts primaires et denses, jusqu'à 2000 mètres d'altitude, de couleur grise avec un bec et des pattes jaunes. Il se nourrit de fruits mais aussi d'insectes. Il chante tel un miaulement rauque très caractéristique. Il fait son nid (de juillet à décembre) de tiges, fougères, racines et mousse. Il pond deux œufs roses et tachetés. Son espèce est protégé par arrêté ministériel.

 

Cette photo est extraite de Google images

 



LE MACOUA


Cet oiseau marin, d'un gris bleuté, pêche au large parmi les bancs de poissons. Il niche sur les falaises du Sud Sauvage de décembre à janvier, il pond un seul œuf, son nid est construit de branches et d'herbes contre la paroi des falaises. Il sert d'indicateur aux pêcheurs pour repérer notamment les bancs de thons.

 

Cette photo est extraite de Google images

 





LE MERLE DE MAURICE

OU BULBUL ORPHEE


Il mesure environ 20 cm, il est orné d'une huppe noire verticale, il est bariolé de rouge, noir et blanc, il provient de l'île Maurice. Il a un chant très joli, on le rencontre dans les jardins (même dans le mien !) et les zones côtières de l'île. Il se nourrit d'insectes, de fruits, de graines et de couvées d'autres oiseaux. Il nidifie dans les buissons et les haies à mi-hauteur, son nid est accroché à une fourche. Il pond 5 œufs roses tachetés de brun. Il est apparu dans l'île vers 1972 et se multiplie, depuis, sur l'île. Il provoque de nombreux dégâts dans les vergers et, vous l'aurez compris, dans les nids d'autres oiseaux originaires.

 

Cette photo est extraite de Google images

 


 

 



"J'ai réussi à le prendre en photo de ma varangue, ci-dessous"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


LE BELLIER


Cet oiseau vit en colonies et mange essentiellement des graines. On le trouve à proximité des poulaillers, des champs de culture dans lesquels il recherche sa nourriture, mais il n'est pas contre dévorer fruits ou insectes. Il construit son nid toute l'année. Le nid est très joli tissé au bout d'une branche, pendant dans le vide ; son entrée se fait par dessous et un couloir mène à la chambre de nidification. C'est le mâle qui construit le nid avec des brindilles souples et vertes, la femelle s'occupe de l'intérieur (comme chez moi !). Le site de nidification peut contenir jusqu'à 20 nids et à cet endroit que de bruit ! La femelle pond de 2 à 3 œufs. Cet oiseau a débarqué sur l'île vers 1880 et la première colonie s'étant installée près de chez Mr BELLIER (vous en connaissez la suite)

 


 

Ces photos sont extraites de Google images

 


LA TOURERELLE PAYS


Cet oiseau de taille moyenne se nourrit de grains et de fruits. Brun clair à tête bleutée, il possède une longue queue et des yeux bleus pâles. Comme sur la métropole, la tourterelle pays vit en couple. On la trouve dans les régions côtières, jusqu'à 1500 mètres d'altitude. Elle niche dans les buissons et construit son nid à l'aide de brindilles. La femelle pond 2 œufs.

 

 


Cette photo est extraite de Google images

 

 

 


LE CARDINAL



Ce petit oiseau, durant la période nuptiale, arbore une robe rouge flamboyante. La femelle possède une robe verdâtre. Il vit en couple et dans les zones de basse et moyenne altitude (et dans mon jardin aussi). Il se nourrit d'insectes et de graines. Il nidifie d'octobre à mai. Son nid est très joli : il est en forme de boule très finement tissée par le mâle avec une ouverture ronde, avec un haut recourbé, tel un auvent. Les œufs sont d'un beau bleu pâle. Il est originaire de Madagascar.

 

Cette photo est extraite de Google images

 


 

 

 

 

 "j'adore cet oiseau "

 








LA PAPANGUE


C'est le seul rapace de l'île. Elle niche au sol, dans les clairières et peut se voir au dessus des forêts de 400 à plus de 2000 mètres d'altitude. Elle se nourrit de petits oiseaux ou encore d'hérissons (appelé tangues) ou encore de reptiles (caméléon, lézard...). C'est une espèce protégée.

 

Cette photo est extraite de Google images


LE PETREL DE BARAU


C'est un oiseau marin d'une envergure d'environ 98 cm. Il ne se reproduit que sur l'île de la Réunion et s'installe en colonie sur des crêtes ou dans des falaises verticales. Quand ce n'est pas la période de nidification ; le pétrel quitte la Réunion et parcourt plusieurs milliers de kilomètres dans l'océan indien. La femelle ne pond qu'un œuf par an. Cet oiseau figure également sur la listes des espèces protégées.

 

Cette photo est extraite de Google images

 

Voici messieurs mesdames pour un petit tour dans le ciel réunionnais

il y en a d'autres d'oiseaux

Je vous ai montré ceux que j'ai vus de mes yeux vus

J'aurai tant aimé les prendre tous en photo

mais je n'ai pas encore assez de maitrise en photographie

Pour me faire pardonner :

Voici une petite blague trouvée sur Google

Elle n'a rien d'intelligente mais elle est tellement drôle.

A bientôt !

C'est tout .... POUR LE MOMENT !



 

 

 

Repost 0

Présentation

Recherche